Sakura partit en direction du Palais en pleurant. Quand elle n'était plus a porté de vu, l'inconnu dit
- Tout ce déroule comme prévu.
Apres ses mots, la lune éclaira le corps du jeune homme. Cette personne avait un tatouage rouge sur le bras droit et la jambe gauche. Il avait un cache-œil sur l'œil gauche et il était la copie conforme de ... Shaolan
- A partir de maintenant, c'est entre toi et moi Shaolan.
 
 
Chapitre 8: Déclarations

 
Shaolan se rendit en direction de la chambre de Sakura car cela faisait deux heures qu’il l’attendait dehors. Quand il fut devant la porte sa bien aimée, quelqu’un le pris par le cou et le plaqua contre la porte.
- Alors p’tit gamin, on voulait prendre ma place ?
- Ro … Roi Toya ? Que voulez vous ?
- Ne me prends pas pour un con ok !
- Mais je ne vois vraiment pas de quoi vous parler.
- Sakura m’as tout dit donc pas la peine de faire celui qui ne sais pas ce qui se passe.
- Mais je vous jure que je ne sais pas de quoi vous m’accuser.
- La discutions dans la ruelle entre toi et ma sœur.
- Je ne comprends pas ?
- Arrête de faire semblant de ne rien comprendre gamin et dit moi pourquoi tu voulais prendre ma place !
- Mais je n’ai jamais voulu pre…
- ARRETE DE MENTIR SALE CON E REPONDS MOI, TOUT DE SUITE !
Il plaqua Shaolan plus fort quand une voix féminine dit
- Toya, lâche-le !
- Hein ? Mais Sakura âpres ce qu’il t’a fait !
- Lâche-le ! Dit-elle
Toya lâcha Shaolan qui retomba violement sur le sol car quand Toya l’avait plaqué, il l’avait fait mais en le soulevant de sorte qu’il est du mal à respirer.
- Dégage de là sale morveux.
- Il reste ici aussi.
- Quoi ! Mais il n’en vaut pas la peine ! Faut qu’il dégage ! Déclara-il.
- Tant que Fye, Kurogane et Mokona occuperont sa maison, il restera ici. Compris ?
- Oui, j’ai compris. Lâcha-il.
Il se tourna vers Shaolan qui était encore au sol entrain de se tenir le cou et lui dit.
- T’as bien de la chance toi. Mais fais gaffe, si quelqu’un me parle de toi, tu passeras un mauvais quart d’heure. Et ce n’est pas ma sœur qui m’arrêtera.
Toya s’en alla en direction de sa chambre tandis que Shaolan se leva, ayant encore du mal à respirer.
- Tu lui as dit quoi pour qu’il s’énerve comme ça ? Demanda-t-il à la princesse.
- Au toi ne l’a ramène pas compris ! » Réplica-t-elle.
Puis elle rentra dans sa chambre laissant Shaolan, tout seul, dans le couloir, ne comprenant rien à ce qui s’était passé.

Shaolan décida d’aller vers sa maison, là où Kurogane, Fye et Mokona habitent provisoirement pendant le séjour de leur voyage. Quand il fut arrivé devant chez lui, il toqua à la porte.
«  Ah c’est toi Shaolan. Dit Kurogane qui venait d’ouvrir la porte.
- Je ne vous dérange pas ?
- Ah non pas du tout, Mokona nous racontait la vie de Yuko avec Watatruc.
- Kimihiro Watanuki, la vie de Yuko avec Kimihiro Watanuki
- Je le truciderais un jour … bon et toi tu ne devais pas être avec Sakura ?
- Ah euh si mais il y a eu un empêchement.
- Ok, et tu es venu pour faire quoi ?
- Pour parler a Fye dehors, si ça ne vous gène pas.
- Non pas du tout. Kurogane se tourna vers Fye. Eh le magicien, Shaolan voudrait te parler en privée.
- Hyuuu, j’arrive !
Fye sortit de la maison et ferma la porte derrière lui. Ils se sont éloignés un peu et commencèrent à discuter.
- Alors de quoi voulais-tu me parler.
- Je voulais savoir si Sakura avait parlé de moi en mal ?
- Houlà, mais pourquoi ça ?
- Car … elle m’a accusé de m’être rapprocher d’elle juste pour prendre la place du Roi Toya.
- Et c’est vrai ce qu’elle raconte ?
- Bien sur que non ! Répliqua-t-il. Mais je sais qu’elle ne mentirait pas aussi … elle raconte que je lui ai dit dans une ruelle, d’âpres Toya, que je l’ai aimé juste pour prendre la place de son frère. Mais je ne comprends pas qui a pu lui dire ça !
- Un gros dilemme là. Tu ne saurais pas par hasard où se situerait cette ruelle ?
- Euh si, il n’y en a que très peu dans cette partie de la ville et elle la plus proche de d’endroit ou nous étions et d’une des entrées du château se situe que a sept ou huit maison d’ici. Mais pourquoi ?
- Bah je pourrais faire quelque chose pour t’aider. Tu m’y emmène ? Proposa Fye.
- Euh oui, suis moi. »

Apres leur promenade de cinq petite minutes, Shaolan et Fye se trouvait dans la supposé ruelle dont Toya parlait.
« Ce que je vais faire, tu ne le diras a personne compris ?
- D’accord mais pourquoi ?
- Ne pose pas de question s’il te plaît, fait le juste.
Shaolan en répondit à cette phrase. Le Fye qui était devant lui ne ressemblait pas à celui que connaissait Kurogane, Mokona et les autres. Celui là était plus sombre, plus énigmatique.
- Viens prés de moi.
- J’arrive.
Quand je fus à coté de lui, je vie la pointe de son index droit s’illuminé. Il le leva et commença à faire des signes bizarres tout autour de nous. Quand il l’eut fini, le texte qu’il avait mis s’éclaira et le temps commença a changé, les gens bougeait rapidement, sans même nous voir, quand tout à coup, le temps s’arrêta et recommença comme si de rien était. Le texte qui était autour de nous continuait à briller et ceux qui marchaient normalement a présent ne nous voyait toujours pas.
- T’as fait quoi exactement pour que le monde nous ignore ?
- Nous avons remonté le temps.
- Remonter quoi ? Lâcha Shaolan, stupéfait.
- J’ai utilisé un sort pour voir ce qui se passe dans le passé...
- Et je peux sortir du cercle ?
- Non ça fait un champ de protection entre le présent et le passé. Elle ne va pas tarder à arriver.
Fye montra un des extrémités du chemin quand Sakura arriva.
- Hey Sakura tu m’entends ?
- La protection empêche aussi toute intrusion de son de notre temps à le leur mais pas l’inverse.
- Ah c’est …
- Regarde.
Une personne que l’obscurité cachait prononça :
- Sakura.
- Qui est là. Dit-elle un peu effrayé. C'est toi Shaolan ?
- Mais c’est ma voix !
- Ca en a tout l’air. Déclara Fye
Sakura se retourna et elle vit une personne à moitier cacher dans l'ombre, son visage ne pouvant pas être vu.
- Je voulais te dire quelque chose depuis longtemps ...
- Et c'est quoi ? Demanda-t-elle perplexe.
- A vrai dire, je ... je ne t'ai jamais aimé.
- Quoi ?
- Mais ne l’écoute pas Sakura ! Cria Shaolan
- Pas la peine de crier, elle ne t’entendra pas. Dit Fye
- J'ai profité des sentiments que tu avais pour moi pour essayer d'accéder au trône du Pays de Clow. Mais j'ai commencé à avoir des remords donc j'ai préféré tout te dire.
- Co ... Comment as tu .... Disait-elle au bord des larmes.
- Je suis désolé.
Sakura partit en direction du Palais en pleurant. Quand elle n'était plus a porté de vu, l'inconnu dit
- Tout ce déroule comme prévu.
Apres ses mots, la lune éclaira le corps du jeune homme. Cette personne avait un tatouage rouge sur le bras droit et la jambe gauche. Il avait un cache-œil sur l'œil gauche et il était la copie conforme de ... Shaolan.
- C’e… c’est moi ? Comment c’est possible. Demanda Shaolan à son compagnon de voyage temporel
- A partir de maintenant, c'est entre toi et moi Shaolan … pas vrai Fye.
- Comment sait-il que nous comme là ! C’est impossible !
- Je sais, mais je ne fais qu’anticiper tes paroles, tes réactions Fye, si c’est ton vrai nom bien sur …
- Que veut-il dire par là ? Lui demanda Shaolan. Mais le magicien ne répondit point, regardant l’être humain aux tatouages avec stupeur.
- C’est vraiment dommage que ses plumes ne se sont pas libéré n’est ce pas, a cause de ça, tu ne nous sers plus a grand-chose ... c’est vraiment dommage … je sais aussi que tu connaissais mon existence depuis que Toya et Yukito t’ont demander de voir ce qui c’est passer le jour du bal de Noel, et je suis content de savoir que tu ne leur a rien dit me concernant en disant que tu ne voyait rien, comme Yukito … mais je ne vais pas m’attarder sur ton cas car c’est plutôt celui de Shaolan que je vais parler.
- Le … le miens ?
Me reconnais-tu ? Surement ... Je suis l’homme de ton rêve, ou cauchemar, tout dépend comment tu l’entends. Je suis certain que tu te demande pourquoi je te ressemble à tel point. Et bien je ne vais pas te répondre tout de suite … mais je vais te faire d’abord une révélation qui changera ta perception du monde j’en suis sur. L’un de nous deux a été créé par un être aux pouvoirs qui égalisait ceux Clow Reed. C’est ce même être qui a créer qui nous a dédoublé. Mais je ne vais point te dire son prénom mais juste ceci. Le clone n’est pas celui que l’on croit, celui qui a été créer a partir du sang de l’autre n’est juste que … que toi mon cher Shaolan. C’est toi qui es mon clone. Mais âpres réagis comme bon te semble, ou ne me crois pas si tu veux, mais alors pourquoi tu ne te souviens que de ton passé que a partir du moment où ton « père » t’as recueilli sur ce trottoir et pas avant ? Quand tu avais un bandage sur un œil et que tu étais recroquevillé sur toi même ? Je te laisse réfléchir la dessus et sur ses mots, je vais vous laisser mais Fye, retient bien, que quoi que tu fasses, tu ne pourras jamais nous arrêter moi et le créateur de ton ami. Tandis que toi Shaolan, prépare toi à vivre tes derniers instants car dans pas longtemps tu vas mourir. Mais je te préviendrais quand ça sera le cas. Maintenant, je vous dis au revoir.
Le cercle qui entourait alors Shaolan et Fye s’illumina, ce qui aveugla nos deux compères et quand le cercle disparu, ils étaient revenus dans le temps présent. Il ne restait plus qu’a ces deux voyageurs de penser à ce que l’Originel Shaolan venait de leur déclarer …


REVIEWS REVIEWS !